logo-bellyfine
comment-perdre-du-poids-en-marchant

Perdre du poids en marchant, mythe et réalité

 

En matière de perte de poids, le sport est tout indiqué. Ses effets sont nombreux et témoignent d’une amélioration de la masse musculaire au détriment de la graisse qui se loge dans le ventre et ailleurs.

La marche est une activité sportive qui est recommandée par de nombreuses personnes. Pratiquée comme une activité physique douce, la marche peut se révéler plus sportive et physique lorsqu’elle est associée à un dénivelé de plusieurs pourcents. Mais de manière générale, peut-on perdre du poids en marchant naturellement ?

Qu’elle est l’heure la plus favorable pour perdre du poids en marchant ?

Dans la communauté scientifique, certaines publications ont démontré que pratiquer une marche dans l’après-midi était le meilleur moment de la journée. La raison évoquée est le fait que le moment où le taux de glycémie augmente suite à l’ingestion d’aliments est l’après-midi. En conséquence, marche l’après-midi permet de réduire le taux de glycémie et donc de favoriser la perte de poids.

Malgré l’attrait des scientifiques pour leur étude, nous ne sommes pas du même avis. Nous ne critiquons pas la véracité des travaux, mais nous avons un avis qui est corroboré par d’autres observations. Nous n’avons pas lu si cette étude a vérifié la différence entre une pratique à jeun de son contraire. Cette différence est pour nous une donnée d’importance autant que la durée de l’étude à savoir 12 semaines (Netherland cardiovascular Rsearch Initiative).

En effet, perdre du poids en marchant est plus efficace le matin à jeun, dès le réveil. Méthode particulièrement prisée des militaires pour accélérer la perte de poids des jeunes recrues, la marche matinale permet de directement utiliser les graisses actuelles d’une personne au lieu de convertir celles ingérer au petit-déjeuner.

Répétée sur une longue durée, la marche matinale aura donc des effets rapides pour modifier le fonctionnement du stockage des graisses. Le système nerveux entérique ayant la faculté de se modifier pour améliorer nos chances de survie, si nous donnons l’information qu’il faut marcher et donc aller chercher notre nourriture avant de pouvoir accueillir un repas, le corps prendra l’habitude de brûler les graisses existantes tel un instant de survie, car pas certain d’avoir un apport sans effort.

En marchant avec un dénivelé, perdre du poids devient-il plus facile ?

La caractéristique du sport est simple, plus l’intensité est haute – jusqu’à une certaine limite – et plus ce dernier travail le muscle, le souffle, le cœur, ce qui est positif pour perdre du poids. En conséquence marcher avec un dénivelé permet d’augmenter la fréquence cardiaque et d’assurer un effort prolongé. De même, accélérer la fréquence des pas va dans le même sens. En marchant vite, perdre du poids peut prendre moins de temps que prévu. La clef étant toujours la routine crée et sa régularité. Le corps a besoin d’acter de nouvelles habitudes pendant plusieurs semaines avec d’activer certains processus métaboliques favorables à la perte de poids.

Enfin, la variation de la marche revêt une incidence non-négligeable avec une dépense en calories supérieure à 20 % d’un effort continu et sur la même intensité. Car ce dernier ce régule sur un rythme continue alors que la variation l’oblige à rester plus actif et ajuster les dépenses et sécrétions au gré des changements.

En résumé, perdre du poids en marchant est tout à fait possible si l’on respecte nos trois points clef :

  • varier les vitesses de marche,
  • s’attaquer à des dénivelés importants,
  • choisir le matin à jeun plutôt que l’après-midi.

Une bonne idée de routine en marchant pour ne pas fatiguer les articulations du corps tout en avançant vers une meilleure santé.

Partager cet article :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn