logo-bellyfine
microbiote-intestinal

Microbiote intestinal et obésité – Quelques clefs pour mieux vivre

Avant d’évoquer plus en détails de nouvelles astuces pour améliorer son microbiote intestinal et réduire les risques d’obésité, revenons aux origines de la vie sur terre. Dans l’histoire de la vie terrestre sous toutes ses formes, les bactéries ont joué un rôle décisif. Sans elles pas de développement des hominidés ni de toutes les espèces qui la compose. Une vérité qui touche l’homme autant que l’ensemble des espèces connues sur la planète.

Pour simplifier l’introduction du microbiote intestinal et de son rôle sur l’obésité, l’être humain est composé de deux systèmes : le système nerveux central et entérique. Alors que le premier sert essentiellement aux activités et aux actions du cerveau, le second est fortement concentré sur le système digestif élargi. Ces deux systèmes cohabitent ensemble pour notre bien-être quotidien. Toutefois, sachez qu’il y a plus d’informations qui remontent du système nerveux entérique vers le système nerveux central que l’inverse. Sachez également qu’il y a 8 fois plus de bactéries dans le tube digestif que de cellules dans l’ensemble du corps humain. À ce stade, vous comprenez l’importance que représente le microbiote avec son réservoir de micro-organismes : bactéries, protozoaires, virus et autres archées, champignons, levures… Mais si vous ajoutez que plus de 75 % de la sérotonine – appelée hormone du bien-être – est fabriquée dans la flore intestinale, vous comprenez pourquoi certains ont surnommé le ventre comme le deuxième cerveau !

L’obésité trouvant sa source dans la différence des apports et stockage des calories, son association avec un microbiote intestinal en souffrance devient plus naturelle. Car en ciblant son microbiote et en l’aidant au quotidien par des actions convergentes, ce dernier vous éloigne spontanément de l’obésité.

Renforcer son microbiote intestinal, quel effet sur l’obésité ?

Nous venons de faire connaissance avec le microbiote intestinal et l’ensemble des micro-organismes qui peuplent notre tube digestif. Vous comprenez à quel point ces êtres non visibles à l’oeil nu sont de précieux alliés pour notre santé. Nous pourrions décliner sur des longues lignes le détail des bienfaits du microbiote, mais nous allons plutôt évoquer leur côté négatif ; lorsqu’ils ne sont pas alimentés de la bonne manière.

Sachez que l’équilibre intestinal est fragile et qu’une guerre interne se déroule dans notre organisme. D’un côté les bonnes bactéries, celles qui nous aident au quotidien. De l’autre les mauvaises bactéries, agissant comme des tueurs de l’intérieur au point de mettre en péril notre intégrité physique. L’homéostasie de notre tube digestif consiste en un équilibre parfait avec une stimulation de notre barrière intestinale suffisante mais non écrasante.

Toutefois, que se passe-t-il lorsque l’environnement extérieur est nocif pour notre microbiote ? La réponse est simple, il puise dans ses fondamentaux, les bonnes bactéries, pour continuer de nous aider. Sauf que si nous ne lui apportons pas suffisamment de fibres ou d’aliments dit « boost » son action devient moindre et les mauvaises bactéries prennent le dessus, créant des inflammations depuis le système nerveux entérique jusqu’au central : l’obésité est alors soit créé, soit entretenue.

Pour rappel, la répétition crée, la notion et notre métabolisme essaie en permanence de s’adapter selon les cartes que nous lui offrons. L’erreur est humaine, mais la répétition de ses erreurs nuit au microbiote intestinal. Pour exemple, une mauvaise diététique chronique ou une exposition répétée face à nos aliments ennemis et c’est le microbiote intestinal qui perd de sa force.

Sachez que les chasseurs-cueilleurs – nos lointains aïeux – consommaient beaucoup de fibres (légumes et fruits), ce qui permettait de nourrir le microbiote afin de renforcer leur flore intestinale. La vie moderne ne nous le permet pas sans une attention de tous les instants : produits gras, sucrés, faibles en nutriments, riches en pesticides ou anti nutriments, quotidiennement promus via la publicité.

En détruisant la diversité du microbiote intestinal, le terrain de la dysbiose apparaît et l’obésité n’est qu’une suite logique. Aussi, nous proposons des astuces personnalisées lors de nos accompagnements sur la durée pour prévenir et agir avant de guérir. Si vous êtes intéressé, rendez-vous sur l’onglet « Nos solutions » afin d’être mis en relation avec notre équipe passionnée par la prévention santé personnalisée. Et pour donner un exemple de renforcement du microbiote dans un accompagnement sur l’obésité, une analyse plus poussée est possible afin de vérifier qu’une carence alimentaire ne soit pas effective. Ensuite, nous ajustons le tir via une session d’activité physique adaptée à la morphologie et aux capacités personnelles.

Parallèlement à un ajustement nutritionnel adapté à l’obésité, nous proposons une supplémentation en prébiotique, probiotique ou post biotiques pour réparer votre barrière intestinale. Tout n’est toujours qu’une question d’équilibre, autant que l’apparition de la vie humaine. En renforçant votre barrière intestinale, votre microbiote vous remerciera, chassant à son tour les fondamentaux de votre obésité. Et si vous n’êtes pas en surpoids, une simple amélioration de votre santé se fera sentir. Joie et bonheur à toutes et tous et peut-être à très vite sur notre plateforme d’accompagnement !

Partager cet article :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn